Un projet de travaux, quelles missions et pour qui ?

Un projet de travaux, quelles missions et pour qui ?

Maître d’ouvrage, contractant général et maître d’oeuvre n’ont plus de secret pour vous… Mais connaissez-vous les étapes qui constituent un projet de travaux ? Pour mieux appréhender vos futurs constructions et remodling, il est crucial de bien connaître les missions des différents acteurs impliqués. Voyons ensemble les 4 principales étapes ! 

Illustration des différentes étapes (RC, APS, EXE et ARO).

Etude de la faisabilité du projet et demande d’autorisation

Tout d’abord, lorsque le maître d’ouvrage contacte un maître d’oeuvre ou un contractant général, la première étape pour eux est de s’assurer de la faisabilité du projet. Cela passe évidemment par un relevé de cotes sur site (relevé de plan “RC”) pour pouvoir par la suite réaliser les plans. Il convient ensuite de dessiner plusieurs plans successifs, de plus en plus précis. Ainsi, on commence d’abord par des croquis à main levée (esquisse “ESQ”) qui permettent de présenter le projet. Dès validation de ceux-ci, ils sont retranscrits sur ordinateur sous forme de projet global (avant projet sommaire “APS”). Ce dernier doit être validé puis approfondi (dossier du projet détaillé “DPD”). 

Enfin, après accord des parties sur le projet, il faut déposer une demande d’autorisation à la mairie pour réaliser les travaux. S’il s’agit d’un simple aménagement, alors on parle de déclaration de travaux “DT”. S’il s’agit d’une construction, la construction nécessite de déposer un permis de construire “PC”. 

Conception du bâtiment et recherche de sous-traitants

Une fois le projet complètement calibré, il reste à le lancer ! On doit donc, d’une part, faire le descriptif des travaux, d’autre part, contacter plusieurs sous-traitants pour sélectionner ceux qui pourraient convenir (dossier de consultation des entreprises “DCE”). Le choix des entreprises en charge de la réalisation des travaux se fait également sur la base de leurs devis (aide à la passation des marchés “APM”). On procède alors à l’analyse des offres de prix des sous-traitants pour enfin signer un contrat avec ceux que l’on retient. 

Déroulement du chantier 

La mise en oeuvre du projet de chantier n’est pas toujours facile. Les aspects techniques sont traités tout au long du chantier et l’on trouve des solutions en s’appuyant sur les entreprises, les bureaux d’études et les bureaux de contrôles (direction technique des travaux “DET”). 

Ensuite, il convient de faire le suivi des travaux sur toute la durée du chantier. Cela se fait par des réunions de suivi avec comptes-rendus agrémentés de photos (opération de pilotage et de coordination “OPC”). 

Livraison du projet

Lorsque les travaux sont finis, on parle de livraison : il faut alors faire la réception des travaux avec le maître d’ouvrage afin qu’il s’assure que tout est conforme au projet initial. On signe pour cela un procès verbal de réception avec le client (aide à la réception des ouvrages “ARO”). 

La dernière mission est davantage administrative. On demande après réception des travaux les documents des ouvrages exécutés (“DOE”) pour conserver un dossier technique concernant les ouvrages réalisés. 

Lexique :
« RC » : relevé de plan
« ESQ » : esquisse
« APS » : avant projet sommaire
« DPD » : dossier du projet détaillé
« DT » : déclaration de travaux
« PC » : permis de construire
« DCE » : dossier de consultation des entreprises
« APM » : aide à la passation des marchés
« DET » : direction technique des travaux
« OPC » : opération de pilotage et de coordination
« ARO » : aide à la réception des ouvrages
« DOE » : documents des ouvrages exécutés

Et voilà, vous connaissez tout des missions d’un projet de travaux ! Il ne reste plus qu’à vous lancer ! Vous avez des questions ? N’hésitez pas à visiter notre site internet ou à nous contacter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix − 7 =